Loading Map...

Jour 3 - Paris - Manif carre rouge et terrasse parisienne, la belle vie...

Written on: Tuesday May 22nd, 2012

A journal entry from: Soph et Mat en Europe - 2012

 

Le soleil est en partie de retour. On commence la journée par les croissants de la boulangerie du coin et la Cité des sciences et de l'industrie. C'était comme être en secondaire 3, avec plein de sections sur les maths, la bio et la science qui parlent, par exemple, du théorème de Pythagore. La place était inondée de groupes scolaires.

J'avoue qu'avoir une classe ou des enfants, je les emmènerais ici, les sujets sont super bien présentés et expliqués, avec toutes sortes de jeux interactifs. On a appris plein de chose sur l'énergie, entre autre le nucléaire, qui alimente la majeure partie de la France.

On s'est ensuite promenés sur la rue des Écoles pour trouver le magasin Crocodisc/Crocojazz, des magasins reconnus à Paris pour leurs vinyles et disques usagés de collection. En chemin on a croisé la Sorbonne, pour finalement se rendre à la Place St-Michel afin de participer au regroupement parisien en soutien aux étudiants québécois. À défaut d'avoir pu être du groupe les 22 mars et 22 avril et maintenant dans l'impossibilité de participer aux orchestres de casseroles, je tenais à être là pour ce petit événement parisien avec mon carré rouge découpé dans un dépliant de la Cité des sciences. C'était super joyeux, au moins 200 personnes et mêmes quelques politiciens. Je ne sais pas si nos cris ont été entendus au Québec, mais c'était un beau moment. J'ai même vu une fille que je connais, je pense, je n'étais pas assez certaine pour aller la voir. Fred, tu pourras confirmer en regardant mes photos!

La soirée a été superbe. Sous la recommandation de mon oncle Randy qui y était dans les années 60, nous sommes allés manger à la place de la Contrescarpe. Un vraiment beau petit coin, en retrait du Paris bondé et sale. On a très bien mangé sur une petite terrasse au soleil devant le petit parc et la fontaine du rond point. Merci Randy, c'est bien de voir qu'en plus de 40 ans le coin avec lequel il est tombé en amour s'est maintenu.

Pour conclure cette belle soirée, on s'est rendu à la Tour Eiffel pour la regarder scintiller et y monter voir les lumières de Paris la nuit. Beau et romantique malgré mon Mathieu fatigué et inquiet des bums dans la rue quand il fait noir?