Loading Map...

Jour 2 - Paris - Jour de pluie

Written on: Monday May 21st, 2012

A journal entry from: Soph et Mat en Europe - 2012

Il pleut. N'ayant toujours pas suffisamment repris le sommeil perdu, le moral est bas. On s'est dit qu'on irait dans les grands magasins du centre-ville. On s'est promené dans les Galeries La Fayette, au Printemps, au Virgin Mega Store, à la FNAC. J'ai voulu retrouvé un petit café où j'étais allée avec mon amie Élise, mais ça n'a pas fonctionné. La recherche infructueuse sous la pluie nous a pas mal découragé de la journée. On s'est réfugié dans un restaurant, le restaurant Chartier, une grande salle à manger typique remplie de parisiens. On nous a assis à une petite table de 4, et deux personnes ont été placées à côté de nous. Je me demandais si c'était pas plus poli de se présenter quand deux personnes mangent aussi près de toi, mais les gens présents semblaient tous ignorer leurs voisins qui ne faisaient pas partie de leur groupe. Chacun sa bulle même en se cognant les coudes pour prendre les ustensiles!

En après-midi, rien de mieux à faire qu'une sieste. On s'est couché les rideaux fermés et de nouvelles arrivantes américaines ne se sont jamais doutées qu'on était là alors qu'elles flirtaient avec des australiens. Quand les deux gars sont partis, les filles se sont mises à crier aigu comme des petites filles en se disant que les australiens étaient soooooo cute! Y'a fallu qu'on se retienne de rire cachés dans notre lit pour pas qu'elles se rendent compte qu'on était là et qu'on avait tout entendu. Encore des stéréotypes de films d'ados!

En soirée, je propose d'aller dans un café pour manger et aller sur Internet. Le «Point Éphémère» est réputé comme café-resto artistique préféré des jeunes «in» selon mes recherches. J'imaginais un Rafiot. On décide de marcher, mais c'est finalement plus loin que prévu, et aussi plus délabré que prévu. La bouffe était très bonne, mais l'ambiance et la déco un peu trop punk-anarchiste. Le resto semblait squatter illégalement l'ancienne usine qu'elle occupe. On n'a pas voulu rester tard dans cette partie un peu douteuse du quartier alors ça a terminé la journée.