Loading Map...

Hasta la vista Costa del Sol

Written on: Saturday February 28th, 2009

A journal entry from: Europe 2009

Je suis la côte en autobus vers Granada, un peu nostalgique parce que j'appréciais bien ma petite routine à Torrox Costa et je quitte des gens attachants. Et c'est tellement beau sur le bord de la mer, je suis triste quand l'autobus prend le chemin des montagnes qui s'en éloigne. Mon sac-à-dos a jamais été aussi pesant, avec 4-5 bouteilles d'huile d'olive extra vierge, extra fraîche, extra locale de la coop d'où j'étais. Je veux me les envoyer par la poste, mais il parrait que c'est moins cher de la France alors je vais les trainer 2 jours. J'ai pu visiter l'usine avec un monsieur vraiment fier de son produit, bien intéressant.


Au moins j'ai fait un peu de place dans mon sac en laissant mes jeans. Hier soir, avant d'aller au resto, mes jeans ont déchiré. Non c'est pas mon cul qui grossit, c'est juste des jeans usées bon. Vu que mes autres pantalons étaient au lavage, j'avais mis du tape en dedans, mais rendue au resto ça collait pas bien, ça finissait par dépasser du trou, fac j'ai passé mon temps à subtilement me passer la main sur le derrière pour vérifier que ça paraissait pas trop. J'étais contente que ce soit une activité assise. Tsé les choses comme ça arrivent toujours quand, mettons, pour une fois, un des clients marcheurs est jeune, cute et super grand... Je crois qu'il était trop grand pour voir le dessous de mon derrière anyway, mais faut vraiment j'aye magasiner.


Je suis encore tombée sur du ben bon monde que je suis triste de quitter. Cinq heures de travail dans le jardin cinq jours pas semaine, c'est pas tant demandé, et pourtant je crois que je n'ai même pas toujours dû en faire tant.


Gill et David m'ont amené en randonnée avec leurs clients deux fois, des coins magnifiques de l'Espagne que je n'aurais jamais vu sans eux. Hier, c'était un nouveau groupe et on s'est promené dans les coins agricoles du village. Belles villas et belles vues. En plus des randonnées, j'ai eu le cinéma gratuit, le film Che en espagnol avec sous-titres anglais, pour attirer l'impressionnante population britannique de Torrox, puis le resto avec les marcheurs. La pieuvre frite m'a un peu fait regretté de ne pas être dans le groupe des végé, mais quand même, resto espagnol gratuit en échange de journées au soleil et de quelques travaux ménagers, c'est un deal.  

De l'aide ménagère, ils en avaient besoin, même si ça ne les préoccupait pas trop dans le fond. Je risque ici d'abîmer l'image idyllique que je projetais jusqu'à maintenant de la Finca La Paz, mais ce que je vais dire n'affecte tout de même en rien l'expérience plus que positive que j'en retiens.


Reste que, quand je m'imagine un couple de l'âge et du statut socio-économique perceptible de Gill et David, je ne m'imagine pas une maison aussi sale? Je fais confiance à Gill, elle a quand même étudié en bio et en nutrition, elle doit avoir des notions de salubrité, et puis personne n'a été malade. Mais si ça avait été chez nous, ça dépassait même mon seuil de tolérance, que je crois assez élevé. Faut dire qu'avec trois chiens et 12, bientôt 13 chats, ça se salit plus vite. J'ai fait un lavage de plancher extrême qui ne paraissait plus 2 jours après.


Ça va, sauf que la même éponge et la même guenille pendant tout mon séjour, pour autant la vaisselle que le comptoir couvert de bien plus que de la bouffe, je sais pas. Puis prendre la guenille, essuyer de la saleté, puis pas la rincer et la laisser en tas dans un coin plein de graines puis de lait, ça m'irrite plus que de vider la crépine...


Il y avait aussi le plat de compost qui déborde à côté de la vaisselle propre; le frigo toujours plein de trucs plus ou moins bien emballés, son odeur suspecte et ses tablettes à breuvages collantes.


J'avais envie de laver le frigo chaque fois que je l'ouvrais, mais j'ai pas osé. Tsé, on dirait qu'un frigidaire, c'est personnel, tu laves pas le frigidaire de quelqu'un d'autre sans permission. C'est comme des bobettes. Aussi j'avais peur de ce que j'allais trouver. Ça m'a fait penser à Fred qui avait entrepris la tâche du frigo de la rue Fabre début session, avec toutes ses découvertes inquiétantes sinon atroces, les pots d'olives et tant de condiments en multiples exemplaires.

Les armoires sont pleines de graines et de tâches collantes, puis elles contiennent des pots douteux. Il y a des conserves maison de chutney, de citrons confits puis de betteraves et ça sonne délicieux, mais après ouverture, ça va pas au frigidaire ça?


À quelques endroits y'a comme des petits stalactites de poussière accrochés aux plafonds qui menacent de te tomber dessus à chaque courant d'air. Mais c'est agace, ça tient à un fil, littéralement, mais ça tombera jamais, juste pour t'obliger à les ramasser toi-même. Des stalagmites de poussière, ça y'en a à grandeur.


Dans le désordre de la table du salon, où se mélangent cds, dvds, papiers et divers objets sans domicile fixe, j'ai trouvé très drôle de trouver des dvds copiés en espagnol qui s'appelaient  « Las invasiones bárbaras» et « El declive del imperio americano ».


Et des chiens, c'est un peu dégueu quand on regarde ça aller. En les amenant marcher, ils s'arrêtaient sniffer les tas laissés par d'autres chiens et se mettaient à les licher. J'ai jamais eu de chien, les chiens québécois font tu ça? Ça met les pattes partout, dans les poubelles du voisin où il y a d'appétissantes surprises, puis après ça va sur le divan puis sur ton lit. Ça enlève pas ses souliers pour mettre des pantoufles en rentrant, comme moi je devais pourtant le faire. Et le chat que tu surprends à licher le beurre sur le comptoir?


Maintenant que je me suis vidée le c?ur, je dois avouer que j'ai survécu et vécu heureuse et en santé pendant presqu'un mois, est-ce que c'est la preuve qu'on est trop propres pour rien?


C'est quand même beau à voir, un couple actif, partenaires de vie comme de job, sur leur colline espagnole, s'accordant un moment chaque matin et chaque soir pour méditer ensemble. Ils s'obstinaient des fois, bien sûr, mais j'ai vraiment l'impression qu'ils se sont construits une vie et une routine qui les satisfait avec juste assez de spontanéité pour demeurer enthousiastes.  Encore là, on sait pas, j'étais pas dans leur chambre à coucher. J'étais voisine par contre, jamais rien entendu! Et jamais rien vu, j'ai l'impression que les anglais sont particulièrement pas démonstratifs en public. Finalement c'est peut-être juste des apparences, pas de passion et d'intimité. Avec des wwoofers autour tout le temps, c'est moins facile l'intimité. Mais j'aime bien croire qu'ils sont aussi heureux qu'ils en ont l'air.


J'ai cherché un met québécois végé à leur cuisiner. Oui, la poutine c'est typique et c'est végé si on fait une sauce brune à partir d'autre chose que du b?uf (ça se fait tu?). Mais j'aime pas ça puis y'a pas de fromage en crotte en Espagne. Puis dit en anglais, on dirait que c'est encore plus laid, « little piece of shit cheese»? Alors j'ai pris une recette de cigares aux choux et substitué le b?uf haché pour des lentilles, avec des patates pilées. Un appel Skype à mes grand-parents m'a rassuré sur la bonne démarche culinaire. Vive Skype. Alors je suis allée cueillir un chou dans le jardin. Je trouve ça tellement cool d'aller cueillir mes ingrédients moi-même, mais moins quand faut que je les vide des limaces et autres bibittes. C'est ça le bio.


Finalement, ça été un grand succès. Sauf que c'était peut-être pas si québécois, John le wwoofer polonais disait que c'était tout à fait typique de chez eux, aussi apprêté avec des patates pilées, sauf que dans sa langue ça s'appelait des nids de pigeon. Serait-ce les « polocks » immigrants qui nous ont montré ça il y a longtemps? Anyway, il y avait Elaine, la patronne de David et Gill en visite pour souper, et elle trippait, elle s'en ait repris deux fois. J'étais pas mal fière de ma première batch de cigares aux choux même s'ils n'étaient pas tout à fait en forme de cigares.


Elaine est une madame londonienne dans la soixantaine qui s'occupe à distance de l'administration et du marketing de leur business de forfaits de marche. David et Gill avaient rencontré par hasard une américaine experte en communications Web et, pendant que je faisais le souper, je les entendais essayer d'expliquer à Elaine ses suggestions pour que leur site Internet soit mieux adapté aux clients nord-américains. Toutes des suggestions valables que j'ai vu dans mon bacc., mais Elaine ne voulait rien savoir qu'une madame américaine lui apprenne quoi que ce soit. « Voyons dont, on a des clients, le site est parfait comme ça ». L'exemple parfait de ce qu'on voyait dans le cours de Pierre Gince, je me retenais pour pas rire, ça m'a fait pensé à vous, les Pink Ladies! ;)

Sérieusement, je recommande le forfait, surtout aux 35 ans et plus mettons, mais en gang ça peut être génial. Tous les marcheurs à qui j'ai parlé adoraient leur expérience, ils ont fait des speechs et une ovation au resto le dernier soir pour leurs hôtes.


Même si chez eux c'est pas spic and span, David et Gill ont le tour avec le monde, et c'est ça qui compte finalement.

 

From Kendall Malchuk on Mar 2nd, 2009

Salut! Nous avons la meme cousin (Lynne Kelly) et elle m'a dit de t'écrit parce que nous sommes dans Europe a la meme temps. (Tu dois excuser ma francais, qui n'est pas la meilleur). Je suis en Angleterre maintenant. Ou est-ce que tu vais aller prochain? Tu peux me chercher sure facebook: Kendall Malchuk

From Catherine on Mar 6th, 2009

Allo Sophie! je sais pas pourquoi, j'étais morte de rire avec ton ''shit cheese''. Bref, une de mes amies a habité dans une famille française il y a 10 ans et quand à la fin du séjour, elle a réalisé que les restants de poulet ou de boeuf cuit pour un repas restaient dans le four (éteint) jusqu'à temps que tout soit mangé (2-3 jours) et elle n'est pas tombée malade (juste un peu traumatisé dans sa mentalité nord-américaine de tout mettre au frigo). Fin de l'anecdote. À part ça, eeeeh, allo, t'es en Europe, veux-tu bien en profiter pour aller magasiner? Imagine que quelqu'un t'as photographié pour illuster les nouvelles tendances mode européennes avec du tape qui dépasse de tes jeans??? Par contre, je ne recommande pas le une pièce en jeans de Replay.. En tout cas, tu sembles bien t'amuser, profites-en. Mon stage à la ville de Montréal va bien, (moi qui pensais que mon superviseur était un genre de Pierre Gince, ben pas pantoute, il est très cool).Bon, je te laisse sur un commentaire de ma fille (qui aura 3 ans dans quelques jours): En épluchant une clémentine, elle reçoit du jus dans l'oeil: "OUCH! maman, y a une abeille qui m'a r'volé dans l'oeil!!!" (Ha ha!) Prends soin de toi, Sophie! Cat xx

From Sophie on Mar 7th, 2009

Bonne fête à Lily! (Désolée si c'est pas la bonne orthographe du nom...) Haha j'aime ça les mots d'enfants! Fallait pas te stresser autant pour ton stage finalement? Je suis contente, mais j'étais pas inquiète pour toi! Je suis allée magasiner, je suis satisfaite de mes achats, j'en reparle dans ma prochaine note! xoxo

From Louise Heafy on Mar 8th, 2009

Allo Sophie! Il est présentement 3hrs am. et je viens de terminée de te lire après un peu plus de 2hrs de palpitantes aventures que tu nous fais vivre. C'est toute une expérience que tu vis là...Vraiment super...Bien agréable d'admirer tes belles photos. Au plaisir de te relire et voir ton new look......hi! hi! Sois prudente! Bisous