Loading Map...

Carnaval!

Written on: Sunday February 15th, 2009

A journal entry from: Europe 2009

Je suis off la fin de semaine, alors j'en ai profité pour visiter Màlaga. J'ai rejoint Malcolm, un étudiant Erasmus anglais que j'avais rencontré à l'auberge jeunesse de Granada. On s'était dit qu'on pourrait se rejoindre pour visiter ensemble, avant de catcher que ça serait la St-Valentin. Mais ça tombait dont ben bien, parce que comme ça je laissais de l'espace à David et Gill, et puis je me sentais pas mal moins vieille fille à fêter l'anti-St-Valentin downtown Màlaga qu'à rester ici toute seule sur le couch avec 10 chats comme Marie-Louise.

En apprenant ça, ma mère m'a écrit « voyons, y'a tu juste des gars dans les auberges jeunesse? ». Je crois que j'ai l'explication. Premièrement ça adonne de même, mais surtout, j'ai réalisé que la plupart des filles voyagent en couple ou avec des amis, alors que la plupart des gars voyagent seuls. Ce qui fait que les filles font leurs petites affaires avec leur gang et ne cherchent pas vraiment de nouveaux amis, alors que les gars qui voyagent seuls comme moi veulent voir du monde et se ramassent plus dans les aires communes, où ils sont plus sociables. Puis je pense bien que je suis pas trop fatiguante comme compagnon de voyage, ça aide à me faire inviter?

Anyway, Màlaga était génial, parce que c'était le carnaval, et ça prenait bien plus de place que la St-Valentin. Toutes les villes de l'Espagne semblent avoir leur carnaval, une raison un peu aléatoire de fêter et de faire runner l'industrie des costumes plus souvent que juste à l'Halloween. Il y a des artistes de rue, des parades, les enfants sont tous déguisés puis il y a des concours de costumes tellement élaborés que ça devient des chars allégoriques.

Le samedi, on a visité les fortifications maures du coin, puis on s'est payé des tapas et une mini-tournée de bars. On a pas réussi à tougher le vrai night life espagnol jusqu'à 6 h le lendemain matin, mais au moins on était plus en forme pour voir le jardin botanique dimanche. Il y avait des plantes fascinantes. Je suis vraiment une fan de la nature, j'ai pris un peu trop de photos d'arbres comme si c'était des vedettes. Puis le musée Picasso, parce que Picasso est né à Màlaga. Tout comme Antonio Banderas. Mais j'ai vu ni l'un ni l'autre en personne. Juste avant de partir, on a pu voir la parade, avec les gens costumés, et plein de pays sud-américains représentés par des danseurs qui faisaient les mêmes 4 pas à répétition pendant toute la parade. Il y en avait qui avaient l'air blasés pas mal.

Malcolm a réalisé qu'il a perdu sa tuque à un moment donné, alors pareil comme l'histoire de la passe de train, on est retournés sur nos pas et je l'ai trouvé. Je suis vraiment chanceuse, j'espère que l'univers ne va pas vouloir équilibrer toute ma chance par une passe de malchance horrible plus tard.

En attendant mon autobus pour revenir à la ferme, j'ai empêché un pickpocket de voler une madame allemande. Dans le coin où je suis, c'est tous des retraités allemands et anglais, des genre de snowbirds européens. J'étais proche et tout d'un coup je vois le gars qui commence à déziper la pochette de sa sachoche/sac-à-dos. Je suis en mode anglais en ce moment, malheureusement, alors sans y penser j'essais d'avertir la madame en anglais, mais elle comprend rien et le voleur espagnol le catch. Il a des acolytes qui essaient de faire diversion en essayant de me dire qu'il n'y a rien à voir, je répond quelque chose de plus ou moins compréhensible, toute mélangée dans mes langues par l'énervement de la situation, qui voulaient dire « ta yeule y'a rien à voir, c'est clair qu'il essaye d'y piquer ses affaires ». Et je vois le pickpocket qui se réessaye sur le zip! Fac je vais vers la madame en criant de watcher sa sacoche, le monde autour commence à comprendre qu'il se passe quelque chose et  finalement je me rappelle du mot pour voleur en espagnol (ladrón) et là ils se poussent. Là, ma mère lit ça et pense que j'aurais pu me faire tuer, mais il y avait au moins 20 gentils retraités allemands autour et des chauffeurs de bus pas loin, alors c'était pas si brave que ça. Je me sentais quand même comme Super Sophie!

 

From Isa Luneau on Feb 20th, 2009

Wow! Soph! Ton voyage a l'air super, vraiment! J'imagine que tu vas en avoir long à raconter à ton retour, même si tu en écris pas mal sur ton blogue. Profites-en en masse, un voyage comme celui-là, ça repasse pas souvent dans une vie!

From Olivier on Feb 21st, 2009

Salut Sophie, tu fais un chouette voyage décidément. Pour la pancarte sur la piste de jogging : on appelle ça un parcours de santé. Il y a plusieurs exercices avec un niveau de difficulté croissant. C'est très populaire chez nous, les villes font ça dans leurs parcs ou forêts, on en a même sur certaines aires d'autoroute. Je ne vois jamais personne les faire sérieusement sauf les enfants, le comble ! Llsa porte toujours le bébé mais cela ne saurait tarder: 9 mois le mercredi 25 !! Continue de donner des nouvelles, mais je te fais confiance là-dessus. Bye.

From Sophie on Feb 22nd, 2009

Je vous repond par e-mail!