Loading Map...

C'est le bonheur!

Written on: Monday February 9th, 2009

A journal entry from: Europe 2009

Me lire seulement si ça ne vous derange pas d'être jaloux, ou si le mode de vie andalousien ne vous intéresse pas, sinon ça risque de vous faire chier

Je suis excessivement contente. C'est le bonheur. J'ai passé la journée à élaguer un néflier du Japon, un arbre qui donne des super bons fruits apparemment, au soleil avec de la musique au milieu d'un paysage enchanteur. J'ai ma ferme, la finca La Paz, qui est tout ce que j'espérais et mieux, sauf pour le fait que mes hôtes ne parlent pas espagnol, mais je suis tellement bien que j'oublie. Ma chambre a vue sur les collines et la mer Méditerranée, à environ 10 minutes en vélo. Comme en Espagne les gens ne chauffent pas, il fait froid la nuit, mais j'ai des couvertes de duvet. On est tellement bien dans des couvertes de duvet. Des canards ont peut-être été maltraités et plumés vivants pour, mais c'est génial pour la chaleur. Merci aux canards.

Meg, tu tripperais, il y a 3 chiens, tous adorables, dont une « alaskan malamute » qui a l'air d'un huskie. Moi je trippe parce qu'il y a une dizaine de chats, dont Peabody qui vient me réveiller le matin et Bouncy qui vient se coucher sur mes genoux après le souper pendant qu'on écoute the BBC.

Le couple British qui m'accueille est aussi adorable. Ils me font penser aux parents à Tessa un peu. David, ex-banquier et Gill, ex-prof de bio, sont dans la cinquantaine. Il y a environ 5 ans, ils sont déménagés ici et ont rénové la maison sur le dessus de cette colline, et aménagé leur petit lopin de terre couvert d'orangers, citronniers, oliviers, avocatiers, manguiers etc et de jardins. Ils se sont mariés sur place, et ont gardé Muffina, une ânesse sur laquelle David devait rejoindre sa fiancée le jour de son mariage, selon la tradition locale. Alors, je pratique mon espagnol avec Muffina. Ils ont parti une business de « walking holidays » qui accueille des personnes ou des groupes dans un forfait pour faire des marches de découverte dans la province, rester dans une maison andalousienne, et manger de la bonne bouffe locale.

Ils sont super relax, probablement assez confortables financièrement, à en juger leur niveau d'accueil. Ma première journée, ils m'ont amené visiter des amis dans la ville de Malaga, resto et churros con chocolate fournis. J'ai donc eu mes churros con chocolate Catherine! Gill cuisine divinement, avec plein de bons produits, direct d'à côté de la porte. Vin avec souper chaque soir, j'en reviens pas comment je suis gâtée. Aujourd'hui, il faisait 18, c'était comme le printemps, ça fleurit autour! Le terrain est petit, c'est une ferme personnelle on pourrait dire. Il n'y a que les olives qui sont vendues à une coop. Ce qui fait que c'est à petite échelle et j'adore ça parce que ça veut dire que je peux m'attarder à chaque travail avec un peu plus de minutie, c'est très varié, et j'apprendrai beaucoup à toucher à tout.

J'aime bien la culture britannique en plus, documentaires de la BBC le soir, Pink Floyd dans l'auto, afternoon tea and shortbreads, puis l'accent que j'adore. J'ai finalement compris que pudding pour les British, comme dans « if you don't eat your meat, you can't have any pudding » de Another Brick in the Wall, ben c'est un synonyme pour desserts en général, c'est pas le stuff chocolat ou vanille qu'on achète en boîte Jell-O. Chez David et Gill, c'est plus « if you eat so much of your delicious vegetarian dish, you won't have any room for pudding ».

La vie est belle :)