Loading Map...

Retour a Granada

Written on: Saturday February 7th, 2009

A journal entry from: Europe 2009

J'ai oublié de vous mentionner, dans ma note sur Beneficio, qu'en 2012, les planètes vont s'aligner, les pôles vont s'inverser, il y aura terribles destructions sur la Terre, MAIS, Beneficio sera épargné. C'est la croyance locale, gang d'ignorants, tout le monde sait que la Terre Promise c'est l'Abitibi.

Il ne s'est plus passé grand chose dans les 3 derniers jours à Grenade. J'ai visité l'Alhambra, ou « la forteresse rouge », un impressionnant ensemble de palais, de jardins et de fortifications d'architecture islamique qui date du 14e siècle. Loreena McKennitt, une artiste manitobaine que j'aime beaucoup, avait enregistré un dvd là déjà, ça avait l'air magnifique. 

En marchant vers le site je me suis fait pogner par une attrape-touriste. Une madame me tend un bout de romarin, dès que j'y touche elle m'agrippe la main et commence à lire ses lignes. Elle me dit que j'aurai une longue vie, j'ai le c?ur tendre, j'aurai un garçon et une fille bla bla bla, et elle me dit que ma mère m'aime et qu'il faut que j'appelle ma mère! J'ai trouvé ça très drôle, alors j'ai appelé ma mère ce soir-là. Coût d'un appel à sa mère : 78 sous sur Skype et 2 euros à une voyante. Je voulais lui faire croire que je n'avais qu'un euro mais elle a vu les sous tomber de mon porte-monnaie et elle était comme « no, dos, dos ». Grrrr.

Enfin j'arrive à l'Alhambra où ils sont encore plus cherrant. 12 euros l'entrée, plus les audio-guides à 5 euros. Je me suis dit que je pouvais bien économiser en lisant les descriptions, et pour vrai ça mettait beaucoup plus dans l'ambiance d'écouter Loreena dans mon iPod que d'écouter une voix monotone réciter l'histoire. Mais j'ai été déçue car finalement il n'y avait aucun écritot! Pas moyen de s'instruire pas cher en lisant, faut payer pour l'info. Après avoir visité trois palais, il me restait le Generalife et ses jardins, mais mon billet, qu'ils poinçonnent dans chaque section, est parti au vent sur une tour d'un palais et pas moyen d'en ravoir un. J'ai rencontré une retraitée irlandaise à qui il est arrivé la même chose alors on a maugréer ensemble en se dirigeant vers la sortie.

Après ce fût deux jours très tranquilles à l'auberge à chercher intensivement des fermes et à combattre un rhume, inévitable étant donné le temps froid et humide, le fait qu'en Espagne le chauffage, c'est pas commun et la promiscuité des dortoirs de 12 en auberge jeunesse. Je suis sortie de peine et de misère pour trouver du miel et du gingembre pour me faire du hot lemon. J'avais rapporter 3-4 citrons de Beneficio, et finalement j'ai fourni 2-3 autres malades en boisson chaude. Comme je donnais du hot lemon à un employé, en échange le bar m'ajoutait un peu de rhum.

L'ambiance est vraiment bonne à cette auberge. Il y a plein de petits détails qui la placent au-dessus des autres. Il y a un bar avec des murs en ardoise pour qu'on puisse écrire dessus et de la sangria fraiche chaque soir avec plein de fruits, ce qui est une bonne raison de prendre plusieurs verres. Quelque fois par semaine une fille vient cuisiner des plats locaux à volonté pour 5 euros, ils offrent Internet gratuit et plein de documentation utile aux voyageurs genre les horaires et tarifs de train et bus, il y a des cours d'espagnol, la cuisine ouverte 24 heures, des frigos dans les chambres et un staff super friendly. Il y a du monde de partout, même deux québécoises de Québec, mais ce sont tous des Erasmus qui viennent étudier à Granada et qui sont là en attendant de trouver un appart. Le monde trouve ça tellement le fun qu'ils reviennent passer la soirée à l'auberge après être emménagés quelque part. C'est juste dommage, car je ne pourrai pas visiter personne que je rencontre dans leur pays d'origine, ils seront tous à l'école ici.

J'ai donc passé mon temps là. Dans les auberges jeunesses je me reprends pour mon enfance d'enfant unique sans lit à deux étages, je suis tout le temps sur le lit du haut pi je trippe de grimper pour aller me coucher! Le rhume s'est calmé juste à temps pour mon départ pour Malaga. J'ai enfin trouvé une ferme qui veut de moi, et elle a tout ce que je voulais, sauf des hispanophones. Les proprios sont british, mais tanpis, c'est les seuls que j'ai réussit à rejoindre qui avaient besoin de quelqu'un, malgré les nombreux appels et e-mails.

PS.: J'ai répondu à une couple de commentaires direct dessous, alors pour voir la réponse faut que vous reveniez sur les notes précédentes, c'est pas Facebook, vous aurez pas de notification! Dans Travel Journals du menu a gauche, il y aura la liste de toutes les notes. C'est le fun de vous lire aussi, merci!

 

From marianne-valentine on Feb 14th, 2009

bonne st-valentin ma belle. Je pense à toi! xoxoxox embrasse plein de valentins sur ta route!

From Sophie on Feb 14th, 2009

Haha a date j'ai juste rencontre un Valentin, et j'avais pas envie de l'embrasser. Mais c'est pas une joke, il s'appelait Valentin pour vrai haha. Pauvre gars. J'espere que Wolf et toi allez prendre un break d'etudes ce soir pour, je sais pas, jouer a des jeux de societe? :P