Loading Map...

Madrid jour 1

Written on: Wednesday January 21st, 2009

A journal entry from: Europe 2009

Ce matin je me réveille et la plupart des gens dans ma chambre sont déjà partis. Vive les bouchons d'oreille pour dormir paisiblement dans un dortoir de 12 personnes. Pendant le déjeuner je croise Jamie, un Ontarien d'une ville près de Winnipeg, qui m'invite à visiter Madrid avec lui pour la journée.  Alors je passe la journée avec l'Ontarien. Ce qui est drôle, c'est que quand j'ai dit que je venais du Québec (tu vois Tom, je dis que je suis Québécoise, je dis même pas Quebecer, je dis québécoise), l'Australienne, le Japonais, le Néo-zélandais et l'Américain m'ont tous demandé si j'étais séparatiste, mais pas l'Ontarien.


Jamie vient de faire le tour de l'Amérique centrale seul avec sa grosse valise à roulette. Il a mille histoires incroyables à raconter là-dessus. Il continue maintenant son périple en Europe, en attendant de commencer un doctorat en neuro-science quelque part où il sera accepté. Il a des entrevues à passer en Europe, alors il porte un manteau en feutre chic et son foulard de laine, avec des souliers propres. Des Britanniques l'ont ainsi surnommé « the posh backpacker ». Un gars ben smatt, qui avait déjà prévu son itinéraire dans Madrid, alors je n'ai eu qu'à le suivre pour voir les points d'intérêt.


En revenant d'une longue journée de marche, j'essais d'appeler les fermes que j'avais contacté par courriel et qui ne m'ont toujours pas répondu. La première me dit qu'ils n'ont pas besoin de personne, la seconde qu'ils me prennent, mais seulement mardi prochain. Ça casse mes plans un peu, parce que je ne voulais pas utiliser ma passe de train au début du voyage et je ne veux pas rester à Madrid jusque là. L'Ontarien me propose de le suivre dans son trajet pas trop cher en Espagne jusqu'à mardi, alors je me dis que je vais faire ça.


La gang de l'auberge se regroupe pour aller manger des tapas. Concept : achète un petit verre de bière à 1,10 euro et obtient une assiette de tapas gratuite. On reçoit des patates à l'ail, des olives, de la tortilla espagnole, des charcuteries, pain et fromage (je me force). Ça bat le popcorn mettons. Autour d'une bière, le Néo-Zélandais nous raconte, dans son charmant accent, son histoire d'amour hollywoodienne avec une Hollandaise. Il l'avait rencontré dans une auberge. Ils ont fait un bout de chemin de voyage ensemble et se sont séparés. Chaque fois par hasard, ils se sont recroisés 5 fois. Il l'aime depuis le début, et là, après un an sans nouvelle, il s'en va la retrouver en Hollande. Elle ne le sait pas. Il part demain alors on ne saura peut-être jamais la fin! On fait 3-4 places de tapas jusqu'à ce qu'on ait plus faim et on rentre tard, à la manière espagnole.

 

From joanie on Jan 25th, 2009

ah sophie tu me fais rêver avec tes belles histoires!! jadore te lire! jaimerais avoir la chance de vivre tout ca moi aussi!

From Sophie on Jan 29th, 2009

Tu pourras bientot nous raconter de nouvelles histoires je suis certaine! Hey t'as pas un morceau de linge Desigual toi? Je viens de decouvrir la boutique, le linge est vraiment hot.