Loading Map...

Un peu de culture a Paris

Written on: Monday January 19th, 2009

A journal entry from: Europe 2009


Un vol tranquille, presque trop. Dans les gros Airbus, on ne sent presque plus les vibrations qui rappellent que t'es en avion. Le high du feeling de quand les roues quittent le sol au décollage, que j'adore, n'est presque pas perceptible. Le temps est rapidement passé entre un peu de lecture, les repas, un film avec Richard Gere, l'idole des mamans, tellement kétaine que ça en donne le mal de l'air, et finalement Le dernier continent de Jean Lemire. Un choix que j'ai trouvé audacieux, les avions étant pas mal dans le camp des coupables du réchauffement de la planète.

Serge Mongeau, qui était le candidat QS dans Hochelaga aux dernières élections, dit dans son livre L'écosophie ou la sagesse de la nature: «Le voyageur d'antan avait une aventure, avait des contacts humains, s'instruisait, changeait de climat et de fuseau horaire lentement et sans choc. » Ça m'a rappelé les arguments d'un ami qui voulait faire le trajet Canada-Europe en bateau. C'est vrai que le décalage horaire est rough sur le système et que c'est un choc de te réveiller ailleurs où il fait 35 degrés de plus! Hehe. Mais quand même, de voir dans l'espace de quelques heures un grand ciel noir étoilé se transformer en lever du soleil au-dessus des nuages, c'est magique.

En file pour les douanes françaises, je jase avec mon voisin, Sébastien, qui s'adonne à être un ami de longue date d'un gars avec qui j'étais dans l'asso de l'UQAM. Le monde est petit! (J'ai l'impression que je vais surutiliser cette expression là dans les trois prochains mois!)

Il savait où il s'en allait alors j'ai pu le suivre pour me rendre au centre-ville de Paris. Entre temps, un autre voisin de file m'entend parler de mon bacc en relations publiques et m'aborde pour me proposer de devenir diplomate. Hey, c'est un deal, tu voyages partout avec ton passeport bourgogne de diplomate, tu traines ta famille, les études de tes enfants sont payées, tu fais un super salaire pendant que tu es logé, nourri dans un pays où le coût de la vie est ridiculement bas. J'étais presque convaincue, mais je continue de croire que je serais plus heureuse dans mon petit Abitibi. En plus, il faut parler couramment 6-7 langues. Je me sentais mal d'avoir tutoyer le gars avant de savoir qu'il s'en allait discuter avec le président algérien. Mais come on, il avait peut-être 29 et était en jeans!

Rendus à Paris, on a rejoint des amis québécois de Sébastien qui font une session à la Sorbonne et on a prit un espresso sur une terrasse ensemble pour tougher la nuit blanche jusqu'à l'heure française de se coucher.

Je me retrouve à la gare de Lyon après avoir quitté Sébastien. Je cherche un café Internet pour attendre quelques heures dans le coin. J'entre à l'Express de Lyon, qui affiche qu'il a une connexion gratuite, et je vois une trentaine d'hommes qui, on dirait, remplissent des billets de 6/49. Là je me demande si je suis dans une brasserie réservée aux hommes, mais le serveur m'explique qu'il y a une grosse course de chevaux et que ça se passe là. C'est le prix de Cornulier qui commence, tout le monde a fait ses mises et est debout devant l'écran. C'est sérieux, les hommes chuchotent entre eux, c'est clairement pas une game des Canadiens. Le gars assis à côté de moi a fait des calculs partout dans les marges de son journal. Son analyse méthodique a porté fruit, finalement il a gagné. En fait c'est Prince Gédé qui a gagné, mais étant un cheval, il ne pourra pas fêter ça autour d'une bière. Le gars a gagné 1000 euros!!! On joue pas aux 30 sous icitte! Les monsieurs sont bien sympathiques : « J'ai gagné! Je vous paie une bière! Et alors vous êtes canadienne? » Mais non, maman, je n'ai pas accepté une bière d'un monsieur inconnu je devais partir de toute façon. 

Je prends le métro pour me rendre chez Clémence. Clémence, c'est la Parisienne d'une confiance et d'une générosité surprenante qui avait laissé son appart pour une fin de semaine à Fred et moi après nous avoir connu 2 jours. Elle vit maintenant dans un plus grand appart au 15e étage avec des balcons et une vue de presque 360 degrés sur la ville.

Clémence est comédienne, en théâtre, alors ce soir là je me suis endormie, claquée du décalage, en écoutant un dialogue théâtral de français de France, alors qu'elle répétait dans le salon.

---

Le lendemain matin, je me réveille très tôt et je me mets à chercher le meilleur moyen pour me rendre en Espagne. Ce sera un vol RyanAir à 63 euros? pas pire. Je profite de la journée pour aller me promener autour. Je me retrouve aux galeries Lafayette où c'est les grands soldes, mom tu aurais trippé, tout de 30 à 75 % de réduction. Je me dis que je pourrais trouver une robe pour mon bal de finissants, wow du Dolce & Gabbana à 50%! Ça fait? 860 euros au lieu de 1720! Haha. Je me sens un peu trop touriste avec mon sac à dos à travers les françaises à grosses sacoches de designers. D'ailleurs, je me suis retenue d'acheter quoi que ce soit parce que je sais qu'il est plein mon sac à dos.

Je suis passée dans une rue commerciale où ils avaient fêté un « Noël canadien ». Je trouvais ça très drôle et je suis entrée dans une boutique demander c'était quoi un Noël canadien. Il semble que les boutiques de la rue font tirer un voyage au Canada et il y a une petite fête avec de l'animation par du monde en chemise carreautée.

Le soir, j'ai emmené Clémence manger dans un petit resto japonais pour la remercier de son hospitalité et après on est allées voir une pièce de théâtre « expérimentale » disons, qui était en partie mise en scène par une de ses profs. Ça s'appelait « Le corps furieux » et ça portait sur notre relation conflictuelle avec notre corps, souvent douloureux et difficile à contrôler, mais nécessaire à la vie. Ça commence avec 8 comédiens flambants nus sur des chaises. À titre de comparaison, JS pourra comprendre, l'extra-terrestre du Forum Jeunesse, ben ça c'était 5 fois plus freak! Mais, sérieusement, ça a été vraiment divertissant, très drôle. Ça m'impressionne tellement de voir des personnes capables de se dévoiler à ce point là en gardant tout leur sérieux et en offrant une performance tellement expressive même s'il n'y avait pratiquement aucun texte. Là faudrait que vous soyez dans le contexte, mais imaginez votre grand-père avec du rouge à lèvres, en bobettes de coton lousses et tout le reste lousse dedans, qui danse en faisant des grimaces sur du Jim Morrison. C'était un des comédiens. Malgré mes connaissances limitées en théâtre, j'ai apprécié. Plus que l'extra-terrestre.

 

From Marianne on Jan 21st, 2009

Wow, trop nice Soph ton début de voyage. Pour la pièce de théâtre, on repassera, mais wolf, lors d'un festival de théâtre en europe avait vu un genre de truc du genre, des italiennes nues tout le long. Heureuse de voir que tu fonces et que tu profite à fond de ta liberté. Mon père sera fier de toi pour le truc de poubelle. C'est vrmt agréable de pouvoir te suivre..! continue, ça agrémente mes pénibles journées de lecture! jtaime fort take care, pas trop de niaiserie! xoxo

From Artishow on Jan 22nd, 2009

Hey jolie demoisselle ds ton profil, il est marqué from Canada??? c est quoi l affaire!!!:D t'es de l abitibi au québec!!:D Kool pour ton voyage!!! supposément que y a bcp de fete a San sebastian !!! en espagne!!:D Tention a toi!!!

From Justine! on Jan 23rd, 2009

eille tu sais pas koi les cowboys fringant sont en tourner en europe !! tu pourais aller les voir!!!

From JS on Jan 25th, 2009

Haaaaa Soph, j'ai tellement ri en lisant ta description de la pièce de théâtre! Effectivement, je peux comprendre!! Haha! ;) C'est vraiment agréable de te lire et c'est toujours intéressant de suivre tes aventures dans le monde! J'suis content de savoir que tout va bien pour toi présentement! Have fun!! JS xx PS : je vais faire suivre la photo du truck de poubelles à la job, trop drôle! ;)

From Sophie on Jan 29th, 2009

Hehe je vais faire de mon mieux pour être assidue Marianne! Tom, je me présente en personne comme québécoise, même que je dis "I am québécoise" plutôt que Quebecer, qui fait un peu trop pirate, genre "I am Quebecer, arrrrr" haha Justine merci pour les Cowboys! Je pense que je vais essayer d'y être en avril en France. JS, d'autres photos de camions à venir. Le monde me trouve très étrange de photographier les poubelles. J'attends toujours des missions by the way! :P