Loading Map...

Grand depart

Written on: Saturday January 17th, 2009

A journal entry from: Europe 2009

Merci coloc! J'ai bien apprécié mes dernières journées au Québec dans Hochelaga avec toi,  même si on n'a pas eu beaucoup de temps pour flâner sur le L brun. 3 jours d'aurevoirs; quand même super agréable de passer du temps avec ceux que j'ai pu voir. Un bon déjeuner ?uf bacon signé Lorraine dans le ventre, combiné au stress pré-départ, je me suis rendue en un temps record au métro malgré 16 kilos sur le dos. Avec l'énervement j'y ai oublié mes mitaines! En plus dedans il y a une passe de métro, j'espère qu'au moins un itinérant en profitera.

Ge est venue m'accompagner et ça a fait du bien d'avoir quelqu'un de calme avec moi pour m'aider à « focuser ». Elle est même restée jusqu'à ce que je sois passée de l'autre bord des douanes. C'est vraiment incroyable de voir ça, il y a plein de gens qui ne vérifient pas ce qu'ils ont droit d'emporter. Alors à la table des ziplocs, tout ce qui dépasse 90 ml est directement jeté dans une grosse poubelle. Des shampoings, crèmes, dentifrices neufs et des centaines de bouteilles d'eau en plastique, pas donné ni recyclé, juste jeté. L'agent des douanes m'a dit être aussi outré que moi et que la seule chose à faire était d'écrire à Harper. C'est peut-être loin en bas sur la liste des doléances qu'on a envers son gouvernement, mais ceux que ça dérange aussi, je vous laisse mon modèle d'email pour le ministère des Affaires étrangères et Commerce international, en anglais pour être certains qu'ils catchent!

 ---

Mr. Cannon,

I try my best to travel with a minimal impact on the environment and was disappointed to witness the lack of environmental awareness at customs. Travelers who omit to check beforehand if the contents of their onboard luggage is allowed have no choice but to throw away perfectly new and usable items, such as new bottles of shampoo and body lotion or full tubes of toothpaste. These objects are completely wasted, instead of being donated to charities that could distribute them to people in need.

As for water bottles, they represent the most unforgivable part of what goes on before we enter the border, because it would be so simple to install a recipient for the leftover water and recycling bins for the plastic bottles. I was so disappointed to see dozens of recyclable bottles in custom's large garbage container.

I understand security measures can be limiting, but I believe the procedures can be adjusted for them to be a little less damaging for our ecosystem.

Thankyou for your concern,

Envoyer à: cannon.l@parl.gc.ca et voyage@international.gc.ca

---


Non, je n'ai pas acheter de crédits carbone pour mon voyage et oui, je me permets de chialer sur le recyclage aux douanes quand même.

Les douaniers m'ont quand même laissé passé aussi vite et facilement qu'une petite fille en robe rose avec des lulus. En allant vers mon quai d'embarquement, j'ai mis exprès My Moon My Man de Feist pour le temps que je marchais sur les tapis roulants horizontaux (haha Joanie!)